c’est maintenant ou jamais

fifty-----------------------fifty

séparer des pays

les trouver le lendemain

à leur place

Se pressuriser la gorge à l’aide d’un collutoire

pressuriser le monde

désinfecter les frontières

petit homme caché derrière une roue

accepter les chinois

refouler les blondes

dénicher les clandestines

remplir des charters

faire déborder les coupes

ouvrir le gaz

pschiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit

écouter murmurer son son

inodore

un deux trois quatre cinq

bleu-ciel   beige   rose

délaver un hymne national

trois bouteilles d’Eau de Javel

boire la quatrième

se réveiller raide mort

pour s’apercevoir que l’on est

encore vivant.

Cartes découpées

On peut découper le monde

soigneusement avec un cutter

En retirer les continents

ne laisser que les frontières

sans jamais se blesser

un deux trois quatre cinq

bleu   blanc   rouge

l’océan est bleu

le plus grand est pacifique

le ciel est dans l’air

enfiler un pull de peur d’attraper froid

on peut dorénavant marier des pays

des riches avec des pauvres

des chauds avec des froids

des pauvres avec des froids

des chauds avec des riches

33 degrés Celcius convertible en yen

mêler la neige à l’océan

secouer, c’est fini

petit point rouge

grand peuple noir

désert peuplé de sable

compter les grains pour s’endormir

je n’ai pas fermé l’oeil de la nuit

attiser son sommeil à la lueur d’une bougie

se retourner quatre fois et finir sur le ventre


 

Carte marine - 2003

96 x 66 cm - découpage

Monde politique, verso - 2005

120 x 73 cm - découpage

We try harder - 2004

40 x 30 cm - découpage

Déclinaisons magnétiques - 2003

120 x 83 cm - découpage

Monde politique, recto - 2005

120 x 73 cm - découpage